C’est en deux temps que s’est déroulée notre découverte de l’Association Loisirs et Traditions de France et du Village des Métiers d’Antan, de Saint-Quentin géré par cette même association.

Hauts de France - Village des métiers d'Antan

Nous avons dans un premier temps rencontré, Mme Gaillard, coordinatrice de l’association et M Lamy, son président, le vendredi 15 décembre.

Avant d’arriver à ce rendez-vous, nous ne savions pas du tout quelle allait en être la teneur. Il s’est révélé qu’on a passé plus de deux heures en compagnie de deux personnes passionnées et passionnantes qui nous ont expliqué l’origine de l’association et du musée, son fonctionnement, ses actions … alors que nous étions tranquillement installés dans la librairie du village (nous parlons bien évidemment ici, du Village des Métiers d’Antan).

L’Association Loisirs et Traditions de France a vu le jour en mars 1998. A l’origine : une idée d’un groupe d’amis, une passion pour les objets anciens, une première exposition pleine de succès et  une belle envie de continuer à partager leur passion avec le public !

Le village des métiers d'Antan - hauts de france - saint quentin

C’est à l’issue de quatorze longues années de travail acharné que le musée a pu voir le jour en août 2012.

Le travail de l’Association ne s’arrête pas là. Les taches à effectuer restent multiples :

  • trouver et acheter de nouveaux objets
  • rénover les objets qui en ont besoin
  • assurer le transport des objets
  • organiser les animations extérieures
  • être présent lors des animations
  • assurer des visites guidées du musée
  • assurer le rangement et la gestion de la réserve du musée
  • gérer les prêts et locations de matériel

Si vous souhaitez rejoindre l’Association, ses quatre salariés et sa soixantaine de bénévoles, vous devrez uniquement verser une cotisation de 12€ qui vous permettra de  vous investir dans cette association, selon vos disponibilités et aussi de bénéficier d’un accès illimité et gratuit au musée.

Pourquoi vous avoir parlé pendant si longtemps de l’Association ? Parce que lors de notre rendez-vous, c’était si fascinant de voir avec quelle passion Mme Gaillard et M Lamy nous en ont parlé qu’on a eu envie de bien vous la présenter afin de susciter peut-être quelques vocations, de vous donner pourquoi pas, envie de la rejoindre et bien évidemment de vous donner envie d’en savoir plus et de rencontrer ces bénévoles passionnés en allant visiter le musée !

Sachez d’ailleurs que si vous souhaitez le visiter, vous aurez le choix entre plusieurs « formules » :

  • une visite libre
  • une visite avec audio-guide, pour 1 € de plus (attention, les audio-guides ne couvrent pas tout le musée mais une grande partie)
  • une visite accompagnée par un guide bénévole
  • une visite accompagnée par un guide-conférencier (se rapprocher dans ce cas de l’Office de Tourisme de Saint-Quentin)

Il faut compter entre 1h30 et 3h de visite.

En ce qui nous concerne, le choix nous étant laissé, on a opté pour la visite avec un guide bénévole. Personnellement, on préfère favoriser l’aspect humain au côté « impersonnel » des audio-guides et  vu l’ambiance conviviale dans laquelle s’est déroulé notre premier rendez-vous, on avait envie de continuer à en apprendre plus avec un nouveau bénévole!

C’est ainsi qu’un mois plus tard, nous avons rencontré Joël, un des bénévoles de l’association qui nous a offert un magnifique après-midi au Village des Métiers d’Antan. Joël a su nous captiver grâce à sa passion, ses anecdotes, son humour et son excellent contact humain.

Notre guide du jour a commencé par nous faire découvrir la partie « Musée Motobécane » dans laquelle nous avons pu découvrir plus d’une centaine de véhicules : la majorité ayant roulé, certains roulant encore mais aussi des prototypes.Les véhicules présentés allant du vélo à la moto en passant par la mobylette, une camionnette, un triporteur, un vélo électrique sans oublier la draisienne, le grand et le moyen bi ainsi que le tridem. Tous ces véhicules étant « accompagnés » par la reconstitution du local du « loueur-réparateur » de cycles, métier en vogue de 1914 à 1950.

Village des Métiers d'Antan

Village des Métiers d'Antan-Saint Quentin-Hauts de France

Au sortir du Musée Motobécane, Joël nous a fait découvrir « l’espace calèches » puis la seconde partie du musée à savoir le Village des Métiers d’Antan. Et là, la magie du lieu a vraiment opéré ! On a eu l’impression pendant le temps de notre visite de vivre quelques années en arrière et de se balader dans un « vrai » village.  On a vraiment été impressionnés par le réalisme des lieux et la précision avec laquelle les métiers présentés ont été « reconstitués » !

Village des métiers d'antan à Saint Quentin-Hauts de France

On s’est baladés dans les rues du village en se laissant transporter par les explications passionnantes de notre guide et par cette plongée dans le passé.

On a par exemple pu admirer une ancienne salle de classe, les boutiques du bourrelier, du malletier, du matelassier, du vannier, du laitier, du forgeron … et encore bien d’autres.

Après avoir fait une petite « pause thé » au bar du village avec Loïk, journaliste de Ma Télé qui nous suivait ce jour là, on a poursuivi notre visite et on s’est  amusés avec l’aide de notre guide, à retrouver l’usage d’objets insolites présentés dans le village. S’il était assez simple de deviner l’usage qui était fait de certains c’était en revanche, beaucoup plus compliqué pour d’autres !

On peut donc dire qu’on a vraiment vécu un après-midi riche et passionnant ! Si vous aussi vous voulez plonger dans le passé n’hésitez pas à aller visiter ce musée hors du commun !

Plus d’infos sur le site web du Village des métiers d’Antan.

Suivez-nous dans notre Tour des Hauts de France sur notre page Facebook !

Nous avons effectué notre visite en partenariat avec le Village des Métiers d’Antan mais avons gardé une totale liberté d’écriture pour notre article.