Ce samedi 6 janvier 2018 nous sommes allés visiter le musée du Louvre-Lens.

Un premier point visant à vous rassurer ; oui, Lens est une grande ville, mais le musée et son parking sont très bien indiqués. Impossible de vous perdre !

Quand on est arrivés sur le parking on était à la fois surpris et amusés. En effet, impossible de là où on était garés d’imaginer qu’un musée si prestigieux se trouvait à proximité. On ne le voit absolument pas du parking qui est situé à une dizaine de minutes de marche de l’entrée. Encore une fois, pas de risque de vous perdre, sur le parking il y a plusieurs panneaux qui indiquent l’accès au musée du Louvre.

Après avoir passé les contrôles de sécurité, direction les vestiaires pour se décharger de nos manteaux. Au choix, un service de vestiaire « classique » ou des casiers. On a opté pour les casiers.

Retour au rez-de-chaussée (pour info, pour les personnes ayant des difficultés à marcher, il y a un ascenseur) et cette fois, direction le guichet pour récupérer nos invitations.

Une fois nos billets en poche, petit coup d’œil dans le hall où se côtoient une médiathèque, un espace d’accueil, un espace pique-nique, un restaurant, une cafétéria, une boutique ainsi que les accès aux divers espaces de visite.

Après une rapide concertation, on décide de commencer notre visite par la Galerie du Temps. Que dire sinon, Waooooh ! Cette galerie est vraiment splendide !

Musée du Louvre Lens-Galerie du Temps

Le Musée du Louvre Lens-Galerie du temps

La Galerie du temps est toute aussi magnifique que vraiment bien agencée. Une frise directement faite sur le mur droit de la galerie nous a permis de nous repérer tout au long de notre visite et de savoir grâce à un simple coup d’œil à quelle époque appartenait chaque objet . Cette frise étant toute en longueur, chaque objet est exposé face à la date lui correspondant. L’agencement n’est pas que temporel. Il est aussi géographique. Ainsi, les objets concernant le Proche-Orient se trouve sur la droite, ceux concernant l’Egypte au centre et enfin les œuvres se rapportant au Bassin Méditerranéen sont exposées sur la gauche. Cette disposition permet vraiment de bénéficier d’une totale liberté de visite, ce qui est relativement rare dans un musée ! Certaines personnes  découvraient les œuvres origine géographique par origine géographique. Nous on est plutôt partis sur une découverte au fil du temps.

Puisqu’il est question du temps, précisons que la Galerie du Temps du Musée du Louvre Lens couvre une large période allant de l’Antiquité aux Temps Modernes.

Dans « l’espace » Antiquité, on a pu découvrir des stèles funéraires, des vases, des statues, des sarcophages, un bâton pastoral, un reliquaire, des fragments de mosaïques, de reliefs architecturaux …

Louvre Lens-Galerie du temps-sarcophage
Sarcophage à couvercle sculpté d’un visage féminin

Après l’Antiquité, bien évidemment, découverte de la période du Moyen-Age présentant l’art byzantin, l’art islamique et l’art médiéval occidental grâce à des retables, des gisants, des fragments de décor de chapelle, des céramiques d’Orient et encore bien d’autres œuvres !

Louvre Lens-Galerie du temps
Céramiques iraniennes

On a terminé notre visite dans la galerie du temps par l’époque des Temps Modernes. Certains objets sont vraiment magnifiques comme par exemple les écritoires de l’Empire Ottoman, certaines peintures, la Table de Teschen (trésor national 2018), une écuelle gravée aux armes du Grand Dauphin …

Musée du Louvre Lens-galerie du temps
Ecran de fenêtre à décor géométrique

A la fin de notre « balade découverte » dans la galerie du temps, nous avons poursuivi notre chemin vers le pavillon de verre afin de découvrir l’exposition temporaire qui y prendra place jusqu’au 28 mai 2018. Cette expo, ayant pour thème les peintures Italiennes, s’appuie sur des œuvres d’abord uniquement prêtées par des musées de « l’ancienne » Picardie ensuite rejoints par des musées du Nord-Pas de Calais, afin de célébrer la création de notre nouvelle région : les Hauts-de France. On peut saluer cette initiative du Musée du Louvre Lens qui permet de mettre en valeur les collections d’autres musées des Hauts-de-France et ainsi de les faire connaître.

Cette exposition intitulée « Heures Italiennes. Chefs-d’oeuvre des Hauts-de-France » s’articule en quatre sections : la première est consacrée à la tragédie du paysage (phénomènes naturels, nocturnes, tempêtes, marins et naufrages), la seconde à la peinture de la figure féminine entourée d’enfants, la troisième aux suiveurs du Caravage (peintre milanais) et la dernière à la peinture d’histoire (mythologique et religieuse).

L’organisation de cette expo est encore une fois à souligner. C’est agréable de se retrouver dans de petits espaces afin de découvrir les différentes œuvres. Ça donne une apparence chaleureuse à la découverte de l’exposition !

Musée du Louvre Lens-Pavillon de verre-expo heures italiennes

Après avoir découvert cette expo, retour dans le hall en traversant à nouveau  la galerie du temps et en en profitant pour s’arrêter une dernière fois devant un magnifique relief du Capitole de Rome. Pour terminer notre après-midi, direction la galerie des expositions temporaires, seul espace payant du musée du Louvre Lens, pour une balade musicale. En effet, l’expo du moment (jusqu’au 15 janvier 2018) est consacrée à la musique et permet de parcourir l’Orient, l’Egypte, la Grèce et Rome, de -2900 avant J.C. à l’an 395,  à travers la musique.

Une fois de plus, l’exposition est très bien organisée ! Six sections différentes permettent d’aborder la musique à travers divers objets et œuvres et selon divers thèmes comme les sonorités antiques, l’oreille des Dieux, la musique et le pouvoir, le pouvoir des sons, les métiers de la musique et les instruments qui voyagent. Le parcours est tracé au sol ce qui évite de se demander dans quel sens « tourner » afin de ne rien manquer. Il suffit de suivre le chemin ! De plus, l’Orient, l’Egypte, la Grèce et Rome sont chacun représentés par un symbole utilisé dans toute l’expo pour présenter chaque objet.  En ce qui me concerne, je me suis amusée devant certains objets à essayer de retrouver leur origine géographique avant de lire les cartels. Je m’en suis plutôt bien sortie !

Louvre Lens-Musiques
Hymne à Hathor de la stèle du roi Antef II
Musée du Louvre Lens
Le roi Melishipak et sa fille avec une harpe devant la déesse Nanaya

Musée du Louvre Lens - Exposition temporaire - Musiques

En résumé, on peut dire que le Musée du Louvre Lens est un musée attrayant et réellement bien pensé qui permet d’apprendre une multitude de choses et de découvrir une belle diversité d’œuvres d’art !

Pour plus d’infos sur le Louvre Lens, vous pouvez consulter son site internet.

Plus de photos de notre visite sur notre compte Pinterest et toute notre actu sur la promo du Tourisme dans les Hauts de France sur notre page Facebook !

Nous étions invités à visiter le Musée du Louvre Lens mais nous avons cependant gardé une totale liberté d’écriture pour notre article.