Vous avez envie de continuer à découvrir cette splendide île qu’est l’Ile Maurice ? Alors, en route ! On y retourne ! Vous n’avez pas lu la première partie de notre carnet de voyage ? C’est par ici !

La roche qui pleure :

Que dire à part Waaaaaaaaaao ? !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ce site est splendide ! La Roche qui pleure se trouve à Gris-Gris. Pour y accéder, il faut se garer sur le parking situé juste à côté du restaurant Chez Rosy et ensuite emprunter un chemin dans la forêt. Le tout début du chemin est cimenté. Ensuite, vous slalomerez à travers les arbres de la forêt. Il vous faudra marcher environ 20 minutes pour atteindre cette merveille de la nature : des falaises sur lesquelles les vagues viennent se claquer !

Roche qui pleure-Gris Gris -Ile Maurice
Début du chemin qui vous permettra d’accéder à la Roche qui Pleure

Plus de paroles seraient inutiles. On vous montre juste quelques photos, pour vous mettre l’eau à la bouche !

Roche qui pleure-Gris Gris -Ile MauriceJ6 Roche qui pleure-Gris Gris (13)

J6 Roche qui pleure-Gris Gris (6)

 

 

 

 

 

 

Albion :

Alors, Albion qu’est-ce que c’est ? C’est une petite ville avec une plage (Pointe de la petite rivière), d’autres plages pas bien loin (Pointe aux sables, une autre petite plage, pas touristique du tout,  dont on ne connait pas le nom mais qui offre une vue sympa sur le port de Port Louis) et c’est aussi un phare appelé phare d’Albion ou phare de Pointe aux caves. Si vous souhaitez y aller, à partir d’Albion, il vous faudra suivre la direction de Pointe aux caves et ensuite, des panneaux (marron) vous indiqueront le phare (lighthouse). Alors, en théorie, ce phare ne se visite pas. Mais peut-être que si comme nous, vous avez un brin de chance vous arriverez à le visiter … Qui sait ? L’aventure réserve parfois de belles surprises !

 

Phare d'Albion - Pointe aux Caves-Ile Maurice
Vue du haut du phare

Yemen :

Certainement notre plus belle découverte du séjour ! Yemen c’est un nom sur une carte. A priori sans intérêt précis. En revanche, quand on prend la peine d’aller à sa découverte et de s’y aventurer on a la surprise et le bonheur d’y découvrir une réserve naturelle.

L’accès à Yemen se fait d’abord par la route puis en roulant sur une piste. Mais rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin d’un véhicule tout-terrain ! Comme on l’a dit dans notre article Budget pour un séjour à l’Ile Maurice on avait loué une petite citadine et ça nous a largement suffi. Il faut juste être prudent, ne pas rouler trop vite et slalomer un peu pour éviter les plus gros cailloux. Pour accéder à la réserve naturelle, il vous faudra laisser sur votre gauche une réserve de chasse, continuer sur la piste puis vous garer au niveau d’un chemin longeant des arbres et se dirigeant vers des montagnes (sur la gauche).

Yemen-Ile Maurice
Chemin le long duquel il vous faudra vous garer

Ce chemin semble à priori sans grand intérêt mais comme vous le savez si vous avez l’habitude de nous lire, on aime bien explorer un peu partout et on avait envie de marcher. On s’est donc, décidés à se garer en se disant qu’on allait aller voir si ce chemin menait au pied des montagnes. La réponse est non. En revanche, ce chemin longe comme nous vous l’avons laissé entendre, une réserve naturelle entièrement grillagée, où on a eu la chance de voir des sangliers, des cerfs et des singes. Attention, on n’est pas au zoo ! On n’est donc absolument pas certains de pouvoir observer d’animaux ! Mais si le cœur et la patience vous en dit, allez-y, les rencontres peuvent être réellement magiques !

Yemen-Ile Maurice
Yemen, un endroit hors du temps

Pour info, on avait déjà réussi à voir des singes le long du chemin qui mène à cette réserve naturelle.

Yemen-Ile Maurice
Yemen, ses terres ocres et sa nature enchanteresse

Pétrin :

Pétrin ! Une véritable épopée pour nous ! La première fois que nous y sommes allés, on revenait de Chamarel et de ses Terres de couleurs et on souhaitait se rendre, en voiture, au point de vue permettant de voir les  Gorges de Rivière Noire. Bilan : on s’est totalement trompés et on s’est retrouvés à l’extrême sud de l’île. Pas grave ! Du coup, on a découvert de beaux paysages au sud et ça nous a donné l’envie d’y retourner.

Deuxième tentative : on s’est dit qu’on allait essayer d’accéder au point de vue sur les Gorges via le chemin pédestre qu’on avait découvert par hasard la première fois, dans le parc de Pétrin. Pour une fois, on a voulu  » faire les choses bien  » et on est passés par le « Visitor Center  » où la personne à l’accueil nous a expliqué qu’à la bifurcation, lorsqu’on verrait un panneau du parc, il faudrait partir à gauche et qu’il n’y avait aucun risque de se tromper « . Ah, cool ! … Enfin, presque cool car ce monsieur avait oublié de nous dire qu’il fallait rester sur le chemin principal et que ça ne serait qu’à la deuxième bifurcation (sur ce fameux chemin principal) qu’il faudrait tourner à gauche. Bon, bilan de tout ça, on a fait une balade en forêt ! Une fois qu’on a compris que ça ne devait pas être le bon chemin (en tenant compte des indications de temps qui nous avaient été données) on a fait demi-tour et  de retour sur le chemin principal on s’est dit que ce serait quand même dommage de ne pas voir les gorges donc on est allés jusqu’aux premiers points de vue. On ne l’a pas regretté même si la fatigue commençait à se faire sentir … et la faim aussi d’ailleurs !

En résumé : restez sur le chemin principal et si tout va bien en deux heures environ vous aurez fait l’aller-retour et vous aurez eu de chouettes vues sur les Gorges !

Gorges de Rivière noire à Pétrin-Ile Maurice

A part ça, qu’est-ce qu’on a fait ?

  • on est allés se balader dans le petit village de Bois Chéri où on a eu le plaisir encore une fois, de discuter avec les habitants
  • on a assisté à un tournoi de foot à Bambous. C’était plutôt marrant de voir l’arbitre en tongs ! C’était vraiment un moment sympa durant lequel on a pu discuter avec les mauriciens qui étaient super contents qu’on vienne regarder les matchs !

Tournoi de Foot à Bambous-Ile Maurice

  • on s’est perdus, au sens propre comme au sens figuré ! Mais au final, on ne se perd jamais vraiment. Disons plutôt qu’on s’écarte de sa route initiale et que grâce à ça on découvre d’autres lieux splendides.
  • on a eu la chance d’assister à la fête du Ganga Asnan, dont on vous parlera dans un prochain article
  • on a visité les salines de Yemen. Elles se nomment salines de Yemen mais attention elles se trouvent à Tamarin (sur la route principale) !
Salines de Yemen-Ile Maurice
N’hésitez pas à entrer et à aller discuter avec les ouvriers!
  • on a découvert de splendides temples Hindous, mosquées et églises
  • on a pu profiter d’un magnifique soleil

Coucher de soleil plage de Flic en Flac-Ile Maurice

  • on a bien mangé ! Un petit coucou au passage aux restos suivants qu’on a vraiment bien aimés : Chez Pépé (à Flic en Flac), Olive Tree (au centre commercial de Cascavelle, Flic en Flac), Chez M (à Bois Chéri) et Cuisine Tipik (au sud, entre Pointe Cassis et Gris-Gris)

Alors, convaincus ? Oui ! Donc n’hésitez pas à partager notre article, il donnera peut-être l’envie à d’autres d’aller découvrir cette superbe île !

Plus de photos sur notre compte Pinterest !