Bagan, un des sites emblématiques du Myanmar, où vous pourrez voir des milliers de temples, bien évidemment mais où il y a aussi d’autres choses, super intéressantes à faire!

Comme d’habitude, nous sommes sortis des sentiers battus et avons pu découvrir de supers lieux et faire de belles rencontres.

Avant de vous proposer  une petite liste, non exhaustive, des choses à faire à Bagan, sachez qu’en arrivant vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée de 25 000 kyatts, ou 20 dollars par personne, pour visiter le site archéologique.

Une autre petite info, l’e-bike (scooter électrique) est très pratique pour visiter Bagan. Il y en a un peu partout en location. En ce qui nous concerne, on payait environ 5€ par jour, pour un e-bike.

Un e-bike loué à Bagan, au Myanmar
Le top pour se déplacer !

Si l’e-bike ne vous inspire pas, il y a aussi des vélos classiques et des charrettes tirées par des chevaux.

Alors, que faire à Bagan et dans ses environs ?

1> Je commencerai par l’évidence : aller voir les multiples temples,  pagodes et stupas qui sont toutes plus belles les unes que les autres ! Pendant ce séjour, on a parfois eu l’impression d’être des enfants en train de chercher des chocolats, dans le jardin, à Pâques. En effet, si certaines pagodes sont en bord de route, d’autres sont en revanche dissimulées en pleine nature. Il faut très régulièrement emprunter des pistes de sable pour y arriver. Souvent, on s’arrête parce qu’on en voit une ou deux … puis en se baladant ou en faisant le tour, on en découvre une, deux, trois autres … à proximité, au beau milieu de la nature. Sachez que pour pénétrer à l’intérieur des temples, pagodes … il est impératif d’enlever chaussures et chaussettes ! Il est possible de monter au sommet de certaines pagodes. Ça peut être sympa pour avoir une vue plus aérienne.

Vue du haut d'une pagode

Multiples stupas

Pagodes et stuppas

2> Observer un lever ou un coucher de soleil du haut d’une pagode. Prévoyez dans ce cas, d’arriver tôt, car il y a du monde !

3> Si vous préférez un endroit plus calme pour observer un coucher de soleil, allez sur les bords de l’Irrawady. C’est ce que nous avons fait et c’est juste splendide !

image

4> Si vous voulez découvrir la vie de certains locaux et admirer de charmants paysages, n’hésitez d’ailleurs pas à vous balader sur les rives de l’Irrawady.

Les rives de l'Irrawady
L’Irrawady : le cœur de la vie de nombreux habitants !

5> Si vous souhaitez rencontrer les locaux, n’hésitez pas non plus, à partir au hasard dans les petites rues de Nyang’U (village à côté de Bagan). C’est ainsi que nous avons pu assister à la fin des cours dans une petite classe du coin, jouer au foot avec des enfants, échanger avec les habitants (autant qu’on l’a pu : via quelques mots d’anglais connus par certains locaux et de nombreux talents de mimes) … Vous retrouverez quelques détails dans notre article sur les enfants du Myanmar. Vous aurez aussi parfois, le plaisir et la surprise sur ces petites routes, de croiser des chèvres, des cochons, des bœufs …

6> Vous pouvez aussi sortir de Bagan et aller visiter de petits villages authentiques, avec des habitants chaleureux ! Surveillez tout de même la batterie de votre e-bike !

Alors, les petits villages : en ce qui nous concerne, on est allé visiter :

Pallin : un petit village d’agriculteurs. Comme beaucoup de villages d’ailleurs.

Le petit village de Pallin
Un pur bonheur, la visite de ce petit village !

image

Kabani : un village d’agriculteurs lui aussi où une charmante habitante nous a accompagnés au début de notre visite dans le village, en criant aux habitants que nous étions là (enfin c’est ce qu’on a cru comprendre car lorsqu’elle criait les gens sortaient  tous pour nous saluer). Un habitant nous a quant à lui montré comment fonctionnait sa machine pour trier des cacahuètes, comment il travaillait … Il nous a également fait goûter des cacahuètes qu’il venait de décortiquer et d’autres qu’il est allé faire griller chez lui ! Pour la petite anecdote, c’est succulent ! On a aussi pu échanger un peu avec des personnes qui travaillaient dans les champs. Bref, un super souvenir de ce village où nous en avons profiter pour distribuer quelques jouets à des enfants. On a vraiment eu des difficultés à le trouver mais ça valait la peine ! Après avoir demandé notre chemin à des locaux, qui ne connaissait pas forcément ce village et qui ne parlaient pas nécessairement anglais, nous y sommes tout de même parvenus. Et ce, grâce à la gentillesse des Birmans qui ont tout fait pour nous aider : recherche sur leur portable, appel d’autres locaux, dessins pour nous expliquer le chemin … Encore une fois, le Myanmar est réellement un pays chaleureux. Si ça vous intéresse, pour aller à Kabani, il faut aller jusqu’à la voie de chemin de fer, puis tourner à gauche.

Le village de Kabani, à proximité de Bagan
Visiter le village, rencontrer les habitants … génial !

image

Un petit village dont je ne sais pas le nom, désolée. C’est le premier que nous avons fait. Nous n’avons pas pensé à demander le nom aux habitants et impossible de le situer sur nos cartes qui ne sont pas suffisamment détaillées. Si ça vous intéresse, il se trouve sur la route pour aller vers Pallin. Il faut tourner à droite, juste après le temple ci-dessous. Dans ce village, les habitants nous ont également montré comment ils « travaillaient » les cacahuètes.

image

7> Se balader le long des rizières, sur la route de Pallin. Si au départ, les personnes qui y travaillent se demandent ce que vous faîtes là, elles se montrent encore une fois, très vite souriantes dès que vous leur avez sourit, fait un signe ou « baragouiné » un ou deux mots.

Des rizières à proximité de Bagan

8> Prenez également le temps d’observer la nature, les cactus …

image

9> Visiter un temple en compagnie d’un moine. Alors ça, nous avons eu la chance de le faire totalement par hasard, après avoir rencontré un moine, sur les bords de l’Irrawady. Il nous a alors proposé de nous emmener visiter « son » temple et de monter au sommet de la pagode. Bon, il nous a aussi fait comprendre que ce serait sympa de faire une petite donation …

10> Faire une croisière sur l’Irrawady. Perso, on ne l’a pas fait. On n’est pas trop « gros bateaux de touristes ».

11> Survoler le site de Bagan, en montgolfière  au petit matin. Ça non plus, on n’a pas testé.

Voilà pour les idées qu’on pouvait vous donner. On a passé sept jours à Bagan et avec tout ça on ne s’est franchement pas ennuyé !

J’espère que nos infos vous seront utiles et si vous avez des questions, n’hésitez pas !

 

optimiser-images-google-wordpress-lesworldtrotteurs