Notre hôtel à Ushuaia : Los Naranjos :

Le positif :

  • très bien situé : dans la rue principale d’Ushuaia, là où se trouvent les restaurants et les commerces
  • à deux pas d’un supermarché
  • situé à 3 minutes à pied environ, d’un parking gratuit ( pratique si vous louez une voiture)
  • accueil chaleureux
  • petit déjeuner varié sous forme de buffet

Le négatif :

  • très mal insonorisé : en ce qui nous concerne, on avait une chambre adjacente à l’hôtel et je pense que si on avait dormi la porte ouverte on n’aurait pas davantage entendu le bruit des voitures

Le comique :

  • on avait une super baignoire balnéo dans la chambre mais pas de bouchon pour maintenir l’eau. Lorsque j’en ai parlé à notre femme de chambre elle m’a dit que c’était normal et qu’il n’y en avait dans aucune chambre car sinon ça risquait d’inonder l’hôtel. Si,si, véridique … Mon espagnol étant un peu rouillé je me suis dit que j’avais peut-être mal compris. On a donc posé la question au réceptionniste, qui parlait anglais et qui m’a répondu la même chose. Mon anglais n’étant lui, pas rouillé on a donc compris qu’on ne pourrait définitivement pas prendre de bain, sous peine d’inonder l’hôtel ! Est-ce que qu’elqu’un avait un jour oublié de fermer le robinet ? On ne sait pas mais ce qui est sûr c’est que ça nous a bien fait rire !

Se déplacer à Ushuaia :

  • en ce qui nous concerne, on avait choisi de louer une voiture. On l’a louée à l’agence Localiza. Après quelques recherches sur le net avant de partir, c’est celle qui semblait offrir les meilleurs prix. A titre d’exemple, on a payé 11 336 pesos pour une Chevrolet classic pour 8 jours. Côté pratique, il y a une station d’essence juste à côté de l’agence. Sympa pour faire le plein avant de rendre la voiture. A savoir aussi que les employés parlent anglais. Ce qui est suffisamment rare à Ushuaia pour être signalé !

Agence Localiza à Ushuaia

  • il y a bien évidemment aussi des taxis. Pour information, pour 7 kilomètres de l’aéroport à l’hôtel, on a payé 125 pesos.
  • si vous désirez vous laisser guider, vous aurez également le choix parmi de nombreuses excursions.
  • pour les plus téméraires ou pour ceux désirant faire des économies, le stop est très pratiqué et fonctionne visiblement très bien, aux dires de deux auto-stoppeuses que nous avons ramenées du parc de la Terre de feu à Ushuaia.

Tarifs des restaurants à Ushuaia :

Je commencerai par préciser qu’on ne peut globalement pas parler de restaurants bon marché à Ushuaia mais que si vous le souhaitez, vous pourrez opter pour de la restauration rapide (sandwichs, empeñadas) à des prix moindres.

Je vous donne ci-dessous quelques prix à titre indicatif :

  • El viejo marino : une eau gazeuse, une paëlla et une salade complète : 430 pesos
  • Junior B : une eau gazeuse et deux salades : 425 pesos ou une eau gazeuse, des raviolis, une entrecôte 480 pesos.
  • Marco Polo: un sprite zéro 45 pesos, un brownie 70, un petit milkshake 85, un grand 90,  mêmes prix pour les frappés, une tortilla 95, une salade 125 ou 150 selon le choix.
  • El Turco : désolée, je n’ai plus les tickets mais très bonne adresse. Prix corrects, plats copieux et bons. Un peu moins cher que les autres restos en général car à l’extrémité de la rue principale et non en plein centre. De tous ceux que nous avons faits, notre préféré !
  • Gadget (glacier) : un milkshake 60 pesos, un petit cornet de glace « italienne » (soft) 30 pesos, un pot de 250 g 90 pesos, une coupe 80 pesos, un pinito (cornet enrobé de chocolat) 85 pesos. A noter, un personnel très sympa qui essaie toujours de dire deux ou trois mots dans votre langue.

La route du nord :

Seule la RN3 traverse Ushuaia. Si vous l’empruntez vers le sud, vous vous dirigerez vers le parc de la fin du monde et vers le nord vers Tolhuin qui se trouve à 100km.

En direction du nord, il y a plusieurs endroits où il est possible de s’arrêter afin de se balader. Voici ce que nous avons fait :

  • au kilomètre 3042 : vous pourrez vous arrêter le long du Rio Olivia
  • un peu plus loin, sur la droite se trouve un escalier en bois et à gauche un chemin permettant de se balader dans la forêt et d’arriver dans la pampa. Lorsqu’on a fait cette balade on a croisé quasiment personne et on s’est retrouvé seuls au beau milieu de la pampa avec des vues éblouissantes sur la cordillère des Andes. C’était splendide ! L’impression d’être seuls au milieu de nul part était incroyable !
La pampa argentine sous les nuages
Se sentir tout petit et seul au monde !
  • au kilomètre 3035, nous nous sommes garés au Centro Invernal Tierra Mayor et nous sommes allés nous balader dans la pampa. Juste pour avoir le loisir d’être seuls dans ce magnifique espace et pour le plaisir des yeux !
  • entre les kilomètres 3031 et 3030, nous avons emprunté un chemin (face à la villa Las Cotorras) qui nous a permis de nous balader en forêt et d’avoir différents points de vue sur la Cordillère. Seul point négatif de cette balade, le sentier longe en permanence la route. Il est donc impossible d’ignorer le bruit des voitures.

Ce sont quelques pistes. Si comme nous, vous êtes amoureux de la nature, n’hésitez pas à explorer tous les chemins que vous trouvez, ils offrent parfois de magnifiques surprises ! Bon, parfois aussi on fait 100 mètres et on se rend compte qu’on est bloqué. Mais ça fait partie du jeu !

Le Parc de la Terre de Feu : El Parque  Nacional Tierra del Fuego :

Un magnifique parc national où vous pourrez effectuer une dizaine de balades (de tous niveaux) qui vous permettront d’observer des paysages tous plus splendides les uns que les autres : forêts, montagnes, canal, rivières, canal, lac … et de découvrir de splendides oiseaux.

N’hésitez pas à lire notre post complet sur ce parc.

L’île Martillo (l’île aux manchots) avec Piratour :

De nombreuses compagnies proposent d’aller voir les manchots sur l’île Martillo.

En ce qui nous concerne, nous avons choisi d’y aller avec Piratour qui est la seule compagnie à avoir le droit de débarquer sur l’île, les autres devant se contenter de s’arrêter à côté de l’île.

Piratour propose deux excursions possible pour l’île Martillo : une première de 6heures pour 2100 pesos par personne, où les deux trajets jusqu’à Haberton (à environ 1h15 de route d’Ushuaia) se font en bus et une seconde de 8 heures, pour 2500 pesos par personne, (celle pour laquelle nous avons opté) où l’aller se fait sous forme de croisière à bord d’un catamaran, sur le canal de Beagle et le retour en bus.

Notre navigation a été calme. Une des employées de Piratour nous a dit que c’était généralement le cas mais que ça pouvait parfois « remuer » un peu en cas de vent. Le catamaran peut embarquer environ 150 personnes (plusieurs compagnies se le partage). Pendant la navigation vous pouvez vous balader sur le bateau et choisir entre intérieur et extérieur. Même si c’est parfois venteux et frais à l’extérieur, on a néanmoins trouvé ça bien sympa pour observer le paysage.

Durant la croisière, on a pu voir des cormorans, des lions de mer et le phare des éclaireurs souvent  appelé « phare du bout du monde », alors que le « vrai » phare du bout du monde se trouve plus loin, sur l’Ile des Etats.

Cormorans aux abords d'Ushuaia
Une superbe croisière qui nous a permis de découvrir toute cette faune !
Lions de mer aux abords d'Ushuaia
Tranquille la vie !

 

 

 

 

 

 

 

Le phare du bout du monde vu du ferry
Le bout du monde …

Des boissons (chaudes et froides) ainsi que des snacks sont en vente à bord du catamaran.

Une fois arrivés à l’estancia Haberton, notre groupe (35 personnes) a été divisé en deux : un groupe a commencé par aller sur l’île et l’autre a commencé par avoir un temps pour le repas (pique-nique possible, snacks et restaurants dans l’estancia), pour se  balader dans l’estancia et visiter le musée de l’estancia : le musée Acatushun (un musée d’ossements de mammifères marins). A savoir que les propriétaires du restaurant acceptent que vous mangiez votre propre nourriture à l’intérieur, à la seule condition que vous achetiez au minimum une boisson ou un dessert. A titre indicatif, une part de gâteau coûte 80 ou 100 pesos, selon votre choix.

Le trajet estancia – île (environ 15 minutes) se fait en zodiac couvert. Arrivés sur l’île nous avions pour consigne de rester en groupe, avec le guide et de ne pas trop s’approcher des manchots. Nous avons pu nous balader pendant une heure au milieu de ces magnifiques créatures et donc, observer des manchots papous, des manchots de Magellan et nous avons même eu la chance de voir un manchot royal. Cette excursion était juste magique !

La compagnie Piratour est une compagnie sérieuse avec des guides  sympas, professionnels et disponibles pour répondre à toutes vos questions !

Manchots de Magellan sur lîle Martillo en Patagonie argentine
Trop mignons !
Manchot royal sur l'île Martillo, proche d'Ushuaia
C’est moi le plus beau !

Informations diverses :

  • ATTENTION, il n’y a aucun bureau de change à Ushuaïa. Il y en avait un auparavant mais il est désormais fermé. Plusieurs personnes (le réceptionniste de notre hôtel, un facteur …) nous on dit que certains magasins acceptaient de faire du change, tout comme un des casinos (Ushuaïa compte 3 casinos. Celui qui accepte à priori de faire du change est celui donnant face au port. En ce qui concerne les autres, vous pouvez toujours tenter votre chance. Qui sait …). Vous pouvez aussi dans certains commerces payer en euros. Attention, tous ne le prennent pas au même taux. Certains acceptent aussi les cartes bancaires. Mais pas tous les magasins et pas toutes les cartes. L’American express et la Mastercard sont les plus acceptées.
  • le stationnement dans la rue principale : la rue San Martin est payant. Ne cherchez pas les horodateurs, il n’y en a pas ! Lorsque vous vous garez, un employé vient déposer un ticket avec votre heure d’arrivée sur votre pare-brise et quand vous partez il vient vous faire payer. On ne peut pas vous indiquer les prix, on ne s’y est jamais garé. On a opté pour un parking gratuit face au canal de Beagle, duquel on mettait environ 3 minutes à pied pour rejoindre la rue San Martin.
  • tarifs de quelques achats au supermarché la Anonima : une grande bouteille d’eau 16,50 pesos, une boîte de tic tac 8,40, une boîte de gâteaux (Milka) 71,40, une boîte de coeurs de palmier 42,70 pesos …

 

optimiser-images-google-wordpress-lesworldtrotteurs